1 février 2022

 

1 février 1954

Hiver : l’appel de l’Abbé Pierre 

Henri Grouès, plus connu sous lenom de lo’abbé Pierre    lance un cri d’alarme contre la misère, sur Radio Luxembourg RTL. cet appel à l’insurrection,  de bonté » intervient juste après ledécès d’une femme , morte de froid dans la rue.

Claude François – né le 1 février 1939

mort accidentellement le 11 mars 1978 à Paris

Jean-Marie Périer – né le 1 février 1940

Jean-Marie Périer  a passé son enfance à Neuilly  chez son père adoptif, le comédien François Périer  Il commence sa carrière de photographe   en 1956 comme assistant de Daniel Filipacchi   et travaille en parallèle pour la presse ( Jazz Magazine Paris Match  ).

 

Bon anniversaire maman, tu aurais eu 98 ans

 

Commissariat de PAU.

 

Roger Castera, ne voulait pas se faire apostropher avant l’heure par les deux journalistes habitués du commissariat. Il était rentré au poste de police par une porte dérobée. Il avait demandé à sa secrétaire de le prévenir seulement au dernier moment.

Il avait dès son retour interrogé tous les fonctionnaires du poste. Il voulait passer un savon à celui qui avait renseigné une radio régionale ou peut-être même directement la télévision, de l’enlèvement. Les présents jurèrent sur l’honneur qu’ils n’avaient rien divulgué.

– Patron, ils sont là, dit Adelyne, sa secrétaire.

– Très bien, fait les entrer.

– Ce n’est pas possible ? répliqua-t-elle, ils sont tous là.

– Qui ? Tous là.

– En plus de nos deux habitués, il y a les radios, même Europe 1 et

 

la télévision. Je les ai mis dans la salle de conférence.

  • Allons-y, dit-il le vague à l’âme.

Les chaînes de télévision avaient installé leurs caméras devant le bureau et les spots branchés illuminaient la chaise que le commissaire allait emprunter. Il y avait FR3 et M6, pour les actualités régionales. R.T.L avec son reporter exclusif couvrant le grand Ouest, qui voulait occuper une place prépondérante. Mais les radios périphériques, que ce soit, Plus Radio, Virgin, Radio Campus Pau, Radio Pays de Nay Rpn, Diffusion 64, La voix du Béarn, Radio Païs, Culture Marguerite Vic Bilh ne voulaient pas s’en laisser compter.  Les deux habitués du commissariat, Sud-Ouest et celui de la République des Pyrénées étaient déjà en place.

– Madame, Messieurs, avant de poser vos questions, je voudrais que vous m’informiez à votre tour.   Comment vous avez été mis au courant de l’affaire qui nous préoccupe ?

– Par un de vos collaborateurs, répondit calmement le reporter de R.T.L.

– Bien, dit le commissaire, et il poursuivit. En dehors de ce que vous connaissez déjà, je n’ai pas à cet instant précis d’élément nouveau à vous fournir.

–  Y a-t-il une rançon demandée ? Questionna la correspondante de Sud-Ouest.

– Deux millions, répliqua le commissaire.

– Sera-t-elle versée et où ? Continua son collègue de La République des Pyrénées.

– Je ne peux rien dire à ce sujet, vous comprendrez pourquoi.

– Théoriquement Monsieur le commissaire votre hiérarchie n’est pas pour le versement des rançons, poursuivit son collègue.

– En principe, mais il y a des circonstances qui font que.

 

dans les librairies

Tabac/presse

Les Sables d’Olonne

Noirmoutier

St Gilles Croix de Vie

en avril 2022