22 janvier 2019

Abbé Pierre – décédé le 22 janvier 2007

Cinquième né d’une famille aisée   de huit enfants,Henri Grouès   a 15 ans lorsqu’il ressent un appel indescriptible et entre en 1930 au couvent des capucins où il reçoit le nom de frère Philippe  . Ordonné  prêtre en 1938  , il est vicaire à la cathédrale de Grenoble . Pendant la Seconde guerre  , il crée des maquis en Chartreuse et dans le Vecors   , et aide plusieurs personnes à passer en   Suisse. Il garde de cette époque son nom de résistant : Pierre. Nommé aumônier à  Paris à la libération il est député de ma Leutre-et-Moselle  de 1945 à 1951. Révolté par les inégalités sociales, il fonde en novembre 1949 l’association Emmaüs  , qui se consacre à la construction d’abris provisoires pour les sans-logis, financée par la revente d’objets de récupération. Son combat prend une grande envergure pendant le dur hiver 1954.

22 janvier 1822

Création de la Médaille militaire

Le président de la République Louis Napoléon futur Napoléon III  , crée une nouvelle décoration : la médaille militaire   . Elle est accordée aux sous-officiers et hommes de troupe pour leur ancienneté de service. Ainsi qu’aux officiers généraux qui ont commandé en chef devant l’ennemi.

22 janvier 1963

France-Allemagne: signature du traité de l’Elysée

Le chancelier   r d’Allemagne de l’Ouest Konrad  Adenauer et le président de la République française Charles de Gaulle signent le traité   d’amitié franco-allemand de l’Elysée. Il stipule que des sommets seront organisés régulièrement entre les deux pays et instaure la création    de l’Office franco-allemand de la Jeunesse. Ce rapprochement met fin à une rivalité séculaire entre les deux puissances européennes. En 1988, François  Mitterand   et Helmut Kohl viendront compléter le dispositif en instituant un Conseil franco-allemand de défense et de sécurité et un Conseil franco-allemand économique et financier.

Fête à souhaiter : Vincent

Patron des taverniers, des vignerons. Le Vincent de ce jour était un diacre de l’Eglise d’Espagne. Il résista à tous les supplices comme à toutes les promesses sans renier sa foi. Il mourut le 22 janvier 304.

A la Saint Vincent, tout gèle et tout se fend.

Quand le soleil luit à la Saint Vincent, le vin monte au sarment.

Verseau 22/01 au 21/02 – Le verseau est indépendant, curieux et authentique. Fidèle en amitié, il n’aime pas la routine et peut parfois se montrer imprévisible.

 

Le saviez-vous ?

La Pucelle vint-elle en Vendée ?

Il est des légendes qui durent. Telle celle que l’on retrouve dans quelques ouvrages du siècle passé. Selon les propos de cette légende, Jeanne La Pucelle aurait séjourné dans le château à la Caillère, commune actuelle de Vendée. On se souvient que Jeanne en Mars 1429 vint passer quelques jours à Poitiers, après son entrevue avec le roi à Chinon. Or un conseiller au Parlement de cette ville, était René Rabasteau, possesseur du château de la Caillère. Comme Poitiers et cette paroisse ne sont pas éloignés, certains érudits locaux, pour donner un certain prestige à leur village, imaginèrent Jeanne avec ses hôtes, vint, passer quelques jours en la demeure bas-poitevine. Malheureusement, cette histoire doit être classée parmi les légendes.

Le saviez-vous ?

La banlieue

Le mot banlieue est de plus en plus utilisé avec l’extension des villes. Tout naturellement ce terme désignait jadis un espace d’une lieue autour d’une ville dépendant d’une même autorité : le seigneur, la paroisse, l’abbaye ou la commune.

C’est le terme « BAN » qui est à l’origine de banlieue, comme de l’expression militaire « convoquer le ban et l’arrière ban » de la noblesse d’un pays en cas de nécessité, dans un certain rayon.

Recette

Coq au vin à la garreau

Pour 6 personnes : 1 jeune coq ou une poule de 2kg – 2 oignons – 2 carottes – 2 gousses d’ail – 1 bouteille de bourgueil – 150g de poitrine fumée – 250g de champignons – 5cl de cognac – 40g de farine – 50g de beurre – 2 cuill à soupe d’huile – Sel et poivre.

Faites découper la volaille en quartiers par votre volailler.

Dans une grande cocotte, mettez à chauffer sur feu vif le mélange de beurre et d’huile, et faites revenir les morceaux de coq. Salez et poivrez.

Pendant ce temps, épluchez carottes, oignons et ail. Coupez les carottes et les oignons en rondelles, hachez l’ail.

Lorsque les quartiers de volaille ont pris la couleur, mettez à blondir dans la cocotte les rondelles de carottes et d’oignons.

Saupoudrez de farine, et remuez bien à la cuillère de bois jusqu’à ce que la farine roussisse légèrement.

Mettez alors le cognac, faites flamber, puis mouillez avec le bourgogne. Ajoutez l’ail haché, couvrez et laissez cuire à petit feu 1h1/2.

Epluchez les champignons, coupez-les en quartiers, et faites-les dorer à feu vif dans un peu de beurre. Réservez.

Coupez la tranche de poitrine fumée en petits dés et ajoutez-les au coq en cours de cuisson.

½ heure avant la fin de cuisson, laissez le récipient à découvert afin que la sauce réduise convenablement.

Quelques instants avant de servir, ajoutez les champignons sautés à la sauce.

Avec une légèreté folle, elle quitta majestueusement Jean-Bernard et Audrey pour rejoindre le groupe qui la réclamait avec insistance. A l’approche de ses amis, elle se retourna, le fixa et elle lui adressa un coup d’œil.

–    Tu as un ticket, reconnu Audrey.

–    Tu crois ?

A cet instant précis, Jean-Bernard,

vit s’assombrir le ciel d’une épaisse chape de nuages. Puis deux d’entre eux, s’écartèrent, laissant échapper les sept couleurs de l’arc-en-ciel, qui prit sa source dans les yeux d’Elayna pour se terminer en arceau sur la mer. Il était ébloui. Son cœur battait la chamade et sa poitrine allait exploser. Il regarda autour de lui et semblait être le seul à avoir vu ce phénomène. Est-ce un signe du destin.

Audrey se rendit compte de l’état d’excitation de son ami. Par amusement, elle décida de suivre son comportement, tant qu’elle le pourrait.

Elayna, était majestueusement grande, un mètre soixante-dix-sept de perfection. Des cheveux auburn sculptés, tombaient sur des épaules étroites, un faciès des plus agréable avec des yeux noisette, que l’on dit les plus agréables du monde. Des lèvres bien dessinées, une poitrine haute, bien modelée, une cambrure de reins sans égale, des fesses bien arrondies, fermes sur de longues jambes fuselées.

Audrey précéda le petit groupe et prit la direction du centre du village, sur les hauteurs de l’île.